Présence française à Smyrne du XVII° au XIX° siècle


Présence française à Smyrne du XVII° au XIX° siècle

En stock
Expédition possible sous 3 à 5 jours jours

34,00
Prix TTC, livraison non comprise


Essai de Léon Kontente

Smyrne (Izmir) a été, à partir du XVII° siècle, un des ports majeurs de l’Empire ottoman. Ville dynamique vivant du commerce et des échanges maritimes, elle a abrité plusieurs communautés aux religions différentes, parlant chacune sa propre langue. Turcs, Grecs, Juifs, Arméniens, Levantins et Européens ont cohabité pendant plusieurs siècles dans cette ville tolérante et ouverte sur l’Occident. Les Français, bien présents dès le début du XVII° siècle, ont eu une place à part dans l’histoire de Smyrne : le commerce avec Marseille a été un des moteurs économiques de ce port. Le français a été la lingua franca des élites, toutes communautés confondues et les premiers journaux de l’Empire ottoman ont été publiés en français à Smyrne. La France a été présente avec ses institutions (écoles, églises, clubs, consulat), ses investissements (voies ferrées, installations portuaires) mais surtout à travers ces Français de tous horizons venus s’installer dans cette ville : médecins, architectes, publicistes, horlogers, aubergistes, boulangers… Smyrne a par ailleurs été la ville la plus visitée par les écrivains français en quête d’exotisme ; Lamartine, Chateaubriand, du Camp, Flaubert, de Nerval, Poujoulat, Gauthier et bien d’autres. Pour certains, c’était la ville par laquelle on pénétrait en Orient, pour d’autres c’était un morceau de France en Asie Mineure. Ce livre retrace l’histoire de cette présence française qui ne devrait pas tomber dans les oubliettes de l’histoire.

ISBN : 978-2-84668-400-2 - Format 15,5 x 24 cm - 684 pages - 34 €

Parcourir cette catégorie : Histoire & Patrimoine