Poser une question


Soumettre une question sur le produit

Si vous souhaitez nous faire part de vos questions sur ce produit, remplissez simplement les champs marqués par un astérisque (*) et cliquez sur "Envoyer".

Guy-Marais : Mystère et cupidité - au musée du Louvre La BD
15,00
Prix TTC, livraison non comprise

Jean-Jacques Sandras & Vincent Talhac

Voici le neuvième épisode des déboires comiques d’un détective privé, d’origine sud-africaine, à Paris.

Le collier Pinedjem est volé au musée du Louvre. L’archéologue accusé du délit vient demander à Guy Marais de prouver son innocence. Il n’est pas le seul à solliciter notre privé préféré. S’ensuit une série de crimes dont un meurtre avant que tout se remette dans l’ordre. Une fois de plus notre privé maladroit et le lieutenant impatient de la police font équipe malgré eux pour démêler cette intrigue, sans oublier l’intervention de Conrad, acolyte et compatriote de Guy Marais, qui nous emmènent de nouveau dans une aventure burlesque. Ce récit n’a d’autre but que d’amuser le lecteur de manière légère.

Vincent Talhac est un dessinateur scientifique parisien né en 1970. Grâce à son graphisme, dès qu’il rencontre l’écrivain Jean-Jacques Sandras, Guy Marais en bulles est né, marquant ainsi un premier essai, transformé avec la parution de ce deuxième opus.

Jean-Jacques Sandras est né à Paris en 1947 de père français et mère afrikaner. Il a passé son enfance et son adolescence en Afrique du Sud. Grand voyageur depuis l’âge de 19 ans, il a vécu sur plusieurs continents et tire de ses expériences en terre étrangère une grande partie de ses réflexions sur le sens de notre passage ici-bas.

www.jj-sandras.com

ISBN : 978-2-84668-578-8 - Format 18 x 24 cm - 156 pages - 15 €

En stock
Expédition possible sous 3 à 5 jours


Votre question
Nom
Téléphone
Si vous nous indiquez votre numéro de téléphone, nous serons ravis de vous rappeler.
Adresse e-mail *
Question *

Politique de confidentialité: Le texte saisi est utilisé uniquement pour répondre à vos questions. Il ne sera pas exploité dans un autre but.