Guerre d'Indépendance américaine

En stock
Expédition possible sous 3 à 5 jours

25,00
Prix TTC, livraison non comprise


Mémoires, correspondance et manuscrits du Général La Fayette

PARUTION LE 2 JUILLET 2020

« La France seule fait la guerre pour une idée. » Cette formule de Vergennes, ministre des Affaires étrangères de Louis XVI, résume bien l’engouement des jeunes nobles français pour la guerre d’Indépendance Américaine. Tel est le cas de La Fayette : né le 6 septembre 1757 dans lechâteau familial à Chavaniac il n’a même pas deux ans, lorsque son père décède au combat lors de la bataille de Minden, le 1 août 1759, face aux Anglais. À l’âge de 14 ans, il intègre les mousquetaires Noirs du Roi. Le jeune marquis épouse alors MarieAdrienne Françoise de Noailles et considérera sa belle-famille comme sa propre famille. En 1775, il est à Metz et rejoint la franc-maçonnerie. Il assiste le 8 août 1775 au fameux repas, sur invitation du comte de Broglie, pendant lequel le duc de Gloucester, frère du roi George III, défend la cause des insurgés américains.

Après une « comédie » destinée à tromper les agents secrets anglais, comédie dans laquelle La Fayette feint de désobéir au roi... qui, en réalité, a bien ordonné son départ, La Fayette appareille sur La Victoire le 26 avril 1777.

Il rencontre, peu après son arrivée, le Général Washington, le second personnage principal de ce livre. « Ce général est âgé d’environ quarante-neuf ans (1782) ; il est grand, noblement fait, très-bien proportionné ; sa figure est beaucoup plus agréable que ses portraits ne le représentent; il était encore très beau il y a trois ans, et quoique les gens qui ne l’ont pas quitté depuis cette époque disent qu’il leur paraît fort vieilli, il est incontestable que ce général est encore frais et agile comme un jeune homme », rapporte le comte de Broglie. Dès lors, La Fayette le considérera comme son nouveau père.

La guerre d’Indépendance devient, en quelque sorte, la toile de fond de l’expérience de La Fayette. Ces années de combat, mais aussi de discussions, forgent le caractère révolutionnaire du marquis, comme celle de nombreux nobles qui l’ont accompagné. C’est ainsi que les « Insurgents » peuvent être, en partie, considérés comme les pères de la Révolution Française.

ISBN : 978-2-84668-679-2 – Format 16 x 24 cm – 420 pages – 25 €

Nous vous recommandons aussi

Du même auteur
* Prix TTC, livraison non comprise

Parcourir également ces catégories : Page d'accueil, Essais, Histoire